156

Les Canadiens sont sur Twitter, Facebook et YouTube pendant leurs heures de travail

Très bien, chacun est à son poste ! Mais que fait-il vraiment ?

Basé en Californie, Palo Alto Networks a collecté six mois de données du réseau de 34 grandes entreprises canadiennes avec des centaines de milliers de travailleurs à travers le pays. Les résultats suggèrent que lorsque les employés passent la journée à cliquer devant leurs écrans d'ordinateurs de leurs bureaux, ce n'est pas que pour le travail.

Cela soulève une foule de préoccupations au sujet de la perte de productivité, de la confidentialité et de la sécurité, disent les experts.

Il semble que les Canadiens préfèrent Twitter à Facebook, au moins au travail.

René Bonvanie, vice-président du marketing mondial chez Palo Alto Networks a déclaré dans une interview : "L'utilisation généralisée de Twitter a été une surprise pour les analystes. Nous n'avons pas trouvé une seule entreprise au Canada, où Twitter n'est pas utilisé". "Si c'était seulement une ou deux personnes du marketing qui utilisent Twitter, le trafic serait en méga-octets, mais il est en giga-octets. En fait, ce sont des centaines de personnes."

Facebook et YouTube sont aussi très populaires auprès des Canadiens, même au travail. YouTube a pris environ 6 pour cent de la bande passante disponible des entreprises interrogées. Toutefois, selon les statistiques les Canadiens ne peuvent toujours pas surfer sur le Web au travail tout autant que les citoyens américains aux États-Unis. En plus des 34 entreprises canadiennes de l'étude, 351 entreprises américaines ont été étudiées. Les résultats suivants ont été déterminés:

88% des entreprises canadiennes ont des employés qui utilisent la messagerie instantanée au travail contre 97% des entreprises américaines.
91% des entreprises canadiennes utilisent le courrier électronique basé sur le Web contre 100% des entreprises américaines.

Les statistiques montrant l'utilisation généralisée de Twitter, Facebook et YouTube parmi les employés dans des entreprises canadiennes est à l'origine d'un tollé au sujet de la perdre du temps pour le réseautage social. Un fait intéressant, les organismes gouvernementaux utilisent également des sites de réseautage social au travail, et de nombreuses entreprises qui pensaient avoir bloqué Facebook, se sont apparemment trompées. "Nous ne pouvons pas donner le nom d'un organisme en particulier, mais je peux dire que le résultat de notre recherche mondiale montre que 53 pour cent des organisations croyaient avoir bloqué Facebook, alors que nos données brutes révèlent que l'utilisation de Facebook au sein de ces mêmes réseaux est supérieure à 90 pour cent" a déclaré Mike Haro, de Palo Alto Networks.

Ah oui mais ça c'était le Canada, l'étude pour la France ne devrait pas être très grandiose en terme de perte de productivité...

 

Unknown source

 

1 commentaire › Soit moins de plusieurs commentaires

 

  1. Erco 9 février 2011  6:52 Répondre

    Oh my God What the Fuck Barbecue ?

Laisser un commentaire sur Natchers

 

Your email address will not be published.

Rédiger un commentaire sur facebook